Crêpes parfumées à la fève de tonka

Crêpes parfumées à la fève de tonka

C’est à quelques jours de la Chandeleur qu’il nous paraissait judicieux de votre faire connaitre notre recette de crêpes parfumées aux arômes suaves, complexes et envoûtants de la fève de Tonka.

fève de tonkaLa fève de tonka, le fruit d’un dur labeur

La fève de Tonka est la graine du fruit de l’arbre à Teck Brésilien.  Fruits qui une fois mûrs tombent à terre et seront ramassés pour en extraire à la main la précieuse graine que les récoltants rapporteront dans leurs villages à dos d’âne après plusieurs jours de marche. Ce n’est qu’à ce moment là qu’ils vont les entreposer puis les laisser sécher pendant presque une année pour donner le temps à cette graine encore lisse d’obtenir sa couleur d’un brun noir profond à la texture ridée et, se charger de toute la complexité de ses arômes pour devenir enfin la précieuse fève tonka. De plus la récolte de ces fruits s’avère irrégulière puisqu’elle doit suivre un cycle de trois années, ainsi la récolte de la première année sera bonne tandis que la seconde sera moyenne et la troisième encore plus faible. On comprend mieux le prix élevé de cette épice dès lors que l’on connait la somme de difficultés, de travail et de temps pour obtenir de tels joyaux.

La fève de tonka un goût difficile à résumé en quelques mots
Originaire des Antilles et d’Amérique du Sud, cette fève depuis longtemps connue de l’industrie du parfum et la cosmétique commence tout doucement à percer dans le monde culinaire. Sa saveur sucrée aux notes balsamiques et ambrées évoquant l’orient rappelle à la fois la vanille, le chocolat, l’amande et le caramel !
L’association de toutes ces saveurs devait donc forcément bien se marier à une recette de crêpes traditionnelle et changer définitivement du classique ajout de rhum …

La recette enfin !
La recette que l’on vous présente si dessous ne fait pas office de recette unique et spécifique. Sachant que chacun dispose de sa recette traditionnelle et, ou familiale il vous faudra alors simplement y ajouter la fève de tonka râpée sans autre ajout d’arôme pour découvrir la palette de saveurs incroyables qu’offre cette précieuse fève de tonka.
Pour effectuer cette recette il est possible d’acheter la fève de tonka sur Escale Sensorielle, vendue au prix de 3,99eur les 25g (lotis et datés – DLUO) en sachet zippé et scellé.

La fève de tonka et la coumarine !

Il apparait parfois un léger givre blanc à la surface des fèves car la coumarine qui en est le principal composant peut cristalliser. Coumarine que l’on retrouve dans de nombreux ingrédients comme la noix de muscade, la cannelle, le romarin, la sauge, la lavande … et qui consommée en de faible quantité s’avère sans danger pour l’être humain.

Les ingrédients de la recette :
Pour réaliser une douzaine de crêpes

- 150g de farine
- 30cl de lait
- 2 œufs
- une fève tonka (et accessoirement une râpe à épices)

Si vous souhaitez alléger encore plus cette pâte à crêpes, il est possible de mettre 2/3 farine de blé et 1/3 farine de maïs. Sachant qu’elles sont en règle générale garnies d’ingrédients plus caloriques (sucre, confiture, pâte à tartiner, et autre crème fouettée), cette recette ne contient de base ni sucre, ni matières grasses si ce n’est quelques gouttes d’huile dans la poêle (crêpière) pour accueillir la première crêpe.

Après avoir tamisé la farine, délayez la avec le lait puis les œufs en prenant soin d’éviter les grumeaux. Pour se faire, creusez un puits dans la farine dans lequel vous verserez les ingrédients liquides que vous remuerez au fouet à main en commençant par le centre du saladier pour incorporer la farine que peu à peu.
Une fois cette étape réalisée, râpez votre fève de tonka (une demie peut suffire selon votre goût) pour l’incorporer à l’appareil. Laissez reposer votre pâte entre 20 et 45 minutes pour permettre à la fève tonka de diffuser ses aromes.

Déposer quelques gouttes d’huile dans votre crêpière et à vous de jouer !

Une fois cuite réservez vos crêpes à couvert afin qu’elles ne sèchent pas et qu’elles gardent tout leur moelleux.

tradition chandeleur fève de tonkaChandeleur rites et traditions

N’oubliez pas la tradition qui veut que l’on fasse sauter la crêpe de la main droite avec une pièce d’or dans la main gauche.
Et en fonction des régions, il était aussi de coutume de plier la première crêpe autour de cette pièce puis de la ranger sur l’armoire de la chambre du maitre de maison. L’année suivante la crêpe était remplacée et la pièce contenue dans la précédente était donnée au premier nécessiteux rencontré.  En suivant cette démarche, on était assuré disait-on d’avoir de l’argent toute l’année.
De nos jours les pièces d’or se faisant rares elles sont remplacées par la pièce la plus importante qui est en possession dans la famille.

La fève de tonka fait merveille en pâtisserie et en cuisine !
Vous n’aimez pas les crêpes ! Qu’à cela ne tienne, on vous suggère de tester les délicieux arômes de la fève tonka sur d’autres recettes comme une pana cotta, ou de l’associer à de la poire et même une « banale » tarte aux pommes. Et pour les plus audacieux d’entre vous, râpez votre fève de tonka sur vos noix de Saint Jacques, vous nous en donnerez des nouvelles.

Les petites astuces :

- Afin de préserver les qualités organoleptiques de la fève de tonka, comme de nombreuses épices, il faut la râper ou la moudre au dernier moment.
- Vous pouvez aussi réaliser votre sucre en poudre aromatisé à la fève tonka en râpant de la fève dans votre sucrier.
- Vous êtes accrocs à cette petite fève, sachez que vous pourrez diffuser chez vous ses arômes en allumant une bougie « simplement naturel » à… la fève tonka !

Et vous dans tout ça ?
Venez nombreux nous raconter votre rencontre, vos expériences avec la fève tonka et vos traditions de la chandeleur. A vos claviers, prêts ? commentez !

FacebookTwitterMore...

Michaël janvier 28, 2013 Saveur